Cadeau insolite : et pourquoi pas le drone de course ?

Cadeau insolite : et pourquoi pas le drone de course ?

Nouveau phénomène dans le monde du drone, le FPV Racing (aussi appelé Drone Racer, Drone Racing ou Drone FPV) est une pratique qui mêle technique, réflexe et concentration lors d’une course impitoyable entre plusieurs adversaires. De plus en plus populaire parmi les amateurs de nouvelles technologies et d’adrénaline, le FPV Racing est une pratique sportive qui a de l’avenir. Et si vous offriez un drone de course à un proche amateur ? Le point.

Qu’est-ce que le FPV Racing ou Drone Racing ?

Le FPV Racing est donc une course en drone. Cette discipline très récente se pratique avec des appareils de taille moyenne à très réduite, très nerveux et extrêmement maniables, le tout en FPV (First Person View = vue à la première personne).

Concrètement, le pilote gère son drone non pas en vue directe mais grâce à une paire de lunette spéciale qui retransmet en temps réel ce que « voit » le drone. Cela permet au pilote d’être en parfaite symbiose avec son appareil : c’est ce que l’on appelle le vol en immersion, puisque le pilote ne voit qu’à travers son drone.

Exigeant la maîtrise d’un pilotage sportif en course ou en basse altitude, le FPV Racing n’est pas une pratique destinée à n’importe qui. Elle est à réserver aux personnes possédant déjà une expérience dans le monde du drone. Etant une machine nerveuse et difficile à contrôler, il est déconseillé d’en offrir aux enfants.

Pour les avertis, la pratique du FPV Racing apportera des sensations incroyables de vitesse et de vol, même en étant assis par terre ou sur une chaise.

Comment choisir un drone de course ?

Pour pratiquer le FPV Racing, il vous faut un drone de course. Un drone classique, bien que de grande qualité, n’aura en effet pas les caractéristiques adéquates pour permettre de remporter une course ou de s’entraîner correctement.

Il existe heureusement de nombreux modèle de drones de courses. Les caractéristiques les plus importantes sont surtout la taille de l’appareil (dépendante de son châssis), sa structure et la puissance de son/ses moteur(s). Par exemple, une conception en carbone est plus résistante aux chocs qu’une structure en plastique dur.

Le format doit également être compact. Si la classe 250mm est longtemps restée la plus utilisée, ce sont désormais les formats 210mm et 190mm qui sont les plus plébiscités. Pour la pratique de courses indoor (c’est-à-dire en intérieur), on préfèrera le format 180mm voire 130mm très en vogue en ce moment.

Si votre proche ne possède pas déjà de drone, il est important de lui choisir un drone RTF, pour « ready to fly » (prêt à voler). Il s’agit d’un appareil complet comprenant le drone, le récepteur, la radiocommande et une batterie au minimum. Sinon, prenez un drone BNF, qui est simplement vendu sans la radiocommande.

Enfin, pour la visualisation en FPV, il ne faut pas oublier d’investir dans de bonnes lunettes si votre proche n’en possède pas déjà. Pour débuter, le masque Quanum DIY FPV V2 de chez Hobbyking est largement suffisant.

Laisser un commentaire

*